Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voyage aux Philippines - Un Chemin pour les enfants 2013

Community visit

24 Juillet 2013, 12:18pm

Lundi après-midi, pour notre 2ème journée de repos, nous sommes allés au marché de Greenhills, au nord de Manille afin d'acheter des objets et bijoux philippins que nous revendrons lors de nos événements l'année prochaine.

Nous avons commencé hier les community visits, où nous avons rencontré chaque famille chez eux. Nous avons pu voir 2 des 6 communautés hier et une ce matin. Les familles étaient très accueillantes et reconnaissantes, ce qui était vraiment émouvant. Même si nous n'avons pas encore pu rencontrer tous les enfants car certains étaient à l'école au moment où nous sommes passés, nous les verrons tous la semaine prochaine pendant les fun games au bureau de l'asso. Dans chaque communauté, on était accompagné par des Nanays (maman en tagalog), parents' leaders qui apportent un soutien précieux à Lita, Lynn et Grace, les assistantes sociales.

Un incendie s'est malheureusement déclenché dans la communauté que nous étions censés visiter cette après-midi. Aux dernières nouvelles plus de 200 familles ont perdu leur maison, mais il n'y a, à priori, pas eu de victimes. 2 des familles de l'asso ont perdu leur domicile, nous aurons plus de nouvelles sur l'état général des lieux demain.

"Cette deuxième journée était très émouvante, encore une fois. Les familles étaient toujours aussi chaleureuses, c'est incroyable de se sentir accueillis de cette façon par des gens qui n'ont pas grand chose. J'ai particulièrement été touchée par quelques parents qui avaient les larmes aux yeux en nous remerciant et en nous montrant leur reconnaissance. Ils sont aussi très fiers de la réussite de leurs enfants, et tout cela nous fait réaliser l'importance de notre action.

L'incendie aussi était un moment très fort, voir l'émotion de ces familles qui venaient de tout perdre et qui essayaient de sauver ce qu'ils pouvaient. On se sentait très impuissants face à l'incendie, et on réalise que le moindre incendie qui se déclenche affecte tout un quartier, et en quelques minutes c'est tout une communauté qui perd son logement.

L'ambiance à l'auberge est toujours aussi top, un endroit parfait pour se détendre après une longue journée.

Chacha (mon nom aux philippines, plus facile à prononcer que charlotte ;) ) "

" Deuxième journée des community visits. C'est vraiment sympa de voir les gens qu'on aide depuis la France. Depuis Paris, on ne se rend pas toujours compte que ce qu'on fait aide vraiment des gens dans leur vie. Le fait de les voir rend la chose vraiment plus intense et motive beaucoup pour l'année prochaine. Les enfants sont trop mignons, il y en a des très à l'aise qui se présentent tout contents et d'autres beaucoup plus timides qui récitent un peu leur petit speech. Au moment où on a commencé à se préparer après le déjeuner pour aller voir les familles, on a vu l'incendie. Une énorme fumée noire qui se dégageait du quartier d'à coté et tout le monde qui court dans la rue pour sortir leurs affaires de leur maison. Quand on est parti le feu avait avancé et devait être à 100 mètres du bureau. C'est impressionnant. On verra demain ce qu'on peut faire pour eux.

Et mam' ne vous inquiétez pas, on se cultive un peu quand même avec le guide et les monuments. : ) " Alex

"Encore une journée très forte en émotion (mais je vais essayer de ne pas répéter ce qu'ont déjà dit Alex et Charlotte). Les community visits sont un moment très fort ; j'ai trouvé les sourires des enfants ainsi que les petits-mots que certains parents (parfois au bord des larmes) nous disent pour nous remercier extrêmement touchants. Ça donne vraiment un sens concret à notre action, nous sommes déjà très motivé pour l'année prochaine !

L'incendie m'a beaucoup marqué, c'est près d'un millier de familles que nous avons vues sortir en courant avec les affaires qu'ils avaient pu récupérer, pendant que leur maison partait en fumée. Nous avons recueilli plusieurs enfants perdus au bureau de l'asso, mais on s'est vite senti dépassés par la puissance de l'incendie et la barrière de la langue qui nous sépare des enfants. On fera tout ce qu'on peut pour les aider au cours des prochaines semaines.

Agnès (ou Ag-nès en tagalog !)"

"Lors des community visits notre action nous parait déjà plus concrète, on découvre le petit intérieur de chacun, pour la majorité très propre, et les rues malodorantes deviennent en fait de vrais petits dédales qui prennent un sens. On met un nom sur des visages, on les aime déjà ! Jamais je n'oublierai le discours d'un père reconnaissant au possible qui se perd en "salamat" (merci en tagalog), c’était un moment très émouvant !

Malheureusement c'est aussi cette après-midi que je ne pourrais pas oublier : l'incendie ! Quand je suis allée voir de plus près j'ai vite vu que je ne serais pas utile aux adultes qui se bousculaient à transporter les restes de leur maison, mais en revanche j'ai pris sous mon aile quelques écoliers perdus en larmes qui voulaient retrouver leur maman dans l'incendie, pour les ramener sous notre protection devant le bureau ! A toi surtout ma petite Maïta, tes larmes restent à ce jour ce que j'ai vu de plus émouvant et ton visage reste gravé dans ma mémoire, j'espère que tu as bien retrouvé ta maman, je te l'avais promis, je ne peux pas penser à toi sans émotion!

Sur ce, j'embrasse tout le monde !!! Diane"

" Magandang gabé!

Aujourd'hui nous avons poursuivi les community visit ou 20 familles nous ont reçus. Ces visites sont extrêmement importantes car cela nous permet de constater la partie concrète de notre action. Les habitants du quartier de Pasay sont très accueillants; lors de notre passage dans les sombres et humides ruelles du bidonville les nombreux habitants nous dévisagent en lançant des "hellos" sous les rires des enfants. Après s’être enfoncés au cœur de la communauté guidé par un parent leader (empruntant souvent des chemins extrêmement étroit et sombres et en évitant les réchauds, les poules, les chats ainsi que les bassines pour la lessive) nous grimpons dans l'habitat des familles sponsorisées souvent par une échelle. Nous faisons de notre mieux pour faire connaissance avec les enfants de familles sponsorisées, le contact étant plus facile lorsque les enfants ne sont pas trop timides. En plus de se présenter nous leur demandons ce qu'ils veulent faire plus tard : Un veut être soldat, beaucoup de filles veulent être infirmières, un chimiste,une comptable, plusieurs profs et une hôtesse de l'air et pour beaucoup d'autres être dans la fonction publique."

Charles

"Tout ayant été dit (voire redit), je ne m'étalerai pas cette fois. Simplement, journée forte en émotions qui donne une idée de ce que nous allons vivre pendant un mois. On sera au top de la motivation l'année prochaine !

Petit message à Félicie : même à Manille, je suis "Flou's sister".

Justine"

Community visitCommunity visit
Community visitCommunity visit
Community visitCommunity visit
Commenter cet article
K
Top le blog embrassez lita, lynn et les enfants de notre part!!!<br /> Kuya Malo et Ate Sixtine
Répondre
A
Je like carrément le Felou's sister
Répondre